background

conseils



Après un plombage

La dent peut rester sensible au chaud et au froid pendant 3 semaines environ. Ces sensibilités disparaissent pogressivement. N'hésitez pas à rappeler le dentiste si vous avez l'impression qu'elles s’intensifient.


Après une dévitalisation

Il est normal de ressentir une gêne, voire une douleur à la pression sur la dent traitée. Le plus souvent cette douleur dure deux jours puis disparaît spontanément. Si la douleur est trop importante, la prise d’un analgésique anti-inflammatoire est conseillée.

Si le pansement s'effrite, il n'y a pas d'inquiétude à avoir : il n'y a aucun risque. Cela fera simplement un creux, et le pansement sera remplacé lors du rendez-vous suivant.


Après la pose d'une prothèse dentaire

Tout début est difficile ! Mais souvenez-vous que le succès dépend essentiellement de vous. Si vous faites preuve de volonté et de patience, vous surmonterez vite les difficultés. Vous avez en bouche un corps étranger qui provoque une salivation abondante. C'est une réaction naturelle qui disparaît après quelques jours. Quand vous serez familiarisé avec votre appareil dentaire, les muscles des joues, des lèvres et votre langue contribueront à la maintenir en place.

Dès le début, vous devez manger avec votre prothèse. Ne vous laissez pas décourager par les échecs.

Dix conseils :

  1. Il faut du temps pour s'habituer au port d'un dentier. Ne vous laissez donc pas décourager. Et n'écoutez pas ceux qui vous disent que cela a été tout seul : soit ils se vantent, soit ils ont oublié.

  2. S'habituer à un dentier du bas demande quatre fois plus de temps qu'à un dentier du haut. Ne vous alarmez pas si c'est difficile.

  3. Découpez votre nourriture en petits morceaux et mangez de tout. Il est probable que vous mangerez avec moins de goût au début.

  4. Il est normal que vous ressentiez de la gêne et même de la douleur. Si vos gencives présentent des ulcérations douloureuses, contactez votre dentiste pour qu'il puisse faire les retouches nécessaires mais avant de vous rendre chez lui, portez votre dentier quelques jours pour qu'il puisse bien localiser les endroits sensibles.

  5. Au début, il est probable que vous constatiez des difficultés à l'élocution. Cela disparaît avec le temps.

  6. Veillez à la propreté de votre dentier. Nettoyez votre prothèse hors de la bouche deux fois par jour avec votre brosse à dent et du dentifrice. Vous pouvez aussi utiliser les pastilles effervescentes du commerce mais seulement en complément du brossage, jamais seules.

  7. Portez votre prothèse nuit et jour sauf avis contraire du dentiste.

  8. N'oubliez pas que la forme de votre mâchoire se modifie avec le temps : la crête osseuse devient plus petite. Consultez votre dentiste pour réajuster ou remplacer la prothèse si nécessaire.

  9. Si la crête osseuse est trop petite, utilisez un adhésif pour prothèse dentaire. Vous y gagnerez en confort et en confiance.

  10. Lorsque vous nettoyez votre prothèse, tenez-la au dessus du lavabo rempli d'eau. En cas de chute, l'eau amortira le choc et évitera les cassures.

Après une extraction dentaire

Généralement les plaies d'extraction guérissent rapidement et sans complications. Quelques précautions cependant sont nécessaires :

  • Le dentiste vous demandera certainement de mordre sur un tampon de gaze pour stopper le saignement. Il faut presser le tampon sur la plaie pendant 30 à 60 minutes. Celle-ci peut saigner légèrement encore quelques heures après l'extraction et même encore le lendemain.

  • Evitez l'activité physique intense pendant 24 heures.

  • Après l'extraction, une douleur passagère est inévitable. Prenez un analgésique pour calmer la douleur, mais pas d'aspirine qui favorise le saignement.

  • Un gonflement est possible. Vous pourrez le diminuer en appliquant sur la zone des glaçons dans un sachet en plastique et dans un gant de toilette pendant 10 à 15 minutes par heure.

  • Une infection est toujours possible. Si vous présentez un gonflement anormal, une douleur importante et éventuellement un peu de fièvre, contactez votre dentiste, il vous prescrira peut-être un antibiotique.

  • Evitez de boire et de manger trop chaud le premier jour.

  • Réduisez votre consommation de tabac.

  • Faites des bains de bouche avec un produit désinfectant que votre dentiste vous aura conseillé et brossez vous les dents normalement.

Vous avez reçu un coup et votre dent a été expulsée

Première chose à faire : ne pas paniquer. Retrouvez la dent et prenez-la par la couronne (pas par la racine). Rincez-la doucement, sans frotter, à l'eau claire et placez-la dans un pot avec une solution saline (sérum physiologique) ou du lait. Ne la mettez pas dans de l'eau du robinet. A défaut de sérum physiologique ou de lait, placez-la sous la langue. A la rigueur, si vous êtes sûr de vous, replacez la dent vous même dans l'alvéole.

Rendez-vous immédiatement chez le dentiste qui procédera à la réimplantation de la dent.


A éviter après une anesthésie

Ne mordillez pas la région anesthésiée, ne mangez rien jusqu'à disparition complète de l'engourdissement, cela pourrait provoquer des plaies douloureuses.


La brosse à dent

La brosse à dent est évidemment l'élément principal d'une bonne hygiène bucco-dentaire. Son choix et son renouvellement sont essentiels. La brosse à dent doit être adaptée selon l'âge : des petites brosses pour les petites mains et les petites bouches des enfants, aux brosses plus grandes pour adultes.

La brosse doit correspondre à l'anatomie dentaire :privilégiez une brosse avec une petite tête. Inutile de choisir une grande brosse à dent, le contrôle du brossage n'en serait que plus difficile. En règle générale une bonne brosse à dent pour adulte comportera 3 à 4 touffes de poils en largeur et 8 à 10 en longueur.

Les poils de la brosse doivent être synthétiques et souples. Evitez les poils trop durs, l'efficacité du brossage n'en sera pas améliorée. Au contraire, on risque de provoquer des blessures de la gencive et une usure des dents.

Enfin, changez de brosse régulièrement, tous les 2 à 3 mois environ : même si la brosse semble encore utilisable, ses poils auront perdu de leur efficacité. Un conseil : rincez-la toujours à l’eau froide, les poils se ramolliront moins vite.

En supplément du brossage on peut utiliser :

  • les brossettes interdentaires, pratiques pour le nettoyage entre les dents déchaussées.

  • le fil dentaire, ciré ou non, idéal pour accéder aux zones interdentaires étroites. Aussi important que le brossage pour bien déloger la plaque, le fil dentaire doit être passé correctement, et ce, une fois par jour. Aromatisés, cirés, en ruban ou autres, tous les fils dentaires se valent.

  • l'hydropulseur qui, sans remplacer la brosse, permet une bonne finition du brossage ainsi qu'un massage gingival.

Le brossage des dents

Le brossage des dents doit durer au moins trois minutes et s'effectuer au moins deux fois par jour.

Utilisez une brosse à dents de dureté moyenne ou une brosse à dent électrique avec un dentifrice au fluor. La brosse à dent souple est à réserver pour le brossage des dents après chirurgie buccale. Il faut placer les poils de la brosse à 45° à la jonction des dents et des gencives, et faire de petits mouvements circulaires en ne touchant qu'une ou deux dents à la fois sans oublier les dents du fond et la partie postérieure des dents.

Faites-le juste avant de vous coucher ainsi vos dents seront propres pendant toute la durée de la nuit (1/3 de la journée) et le matin après le petit déjeuner. Si vous le pouvez, brossez-vous les dents après les repas.

S'il vous est impossible de vous brosser les dents, parce que vous êtes au restaurant par exemple, rincez-vous la bouche avec de l'eau afin d'éliminer les particules d'aliments. Vous pouvez aussi mâcher un chewing-gum sans sucre. En mâchant, la salive neutralise l'acide de la plaque avant qu'il n'attaque les dents et la langue nettoie les dents par frottement.


Le fluor

Le fluor rend la dent plus résistante à l'attaque acide. Utilisez donc impérativement un dentifrice au fluor. Une toute petite quantité suffira, moins que la grosseur d'un petit pois. Votre dentiste prescrira certainement aux enfants des comprimés de fluor en complément (Z-fluor).


Votre enfant et le dentiste

Un enfant devrait consulter le dentiste dès l'âge de trois ans. Cela lui laisse l'occasion de s'habituer au cabinet dentaire et aux instruments utilisés.

Par la suite, une visite tous les six mois est souhaitable. Préparez votre enfant avant de venir chez le dentiste en lui expliquant le déroulement de la visite. Un rendez-vous le matin est conseillé, car l'enfant est bien reposé. A l'occasion de sa première visite, il est fort probable qu'il ait son premier examen dentaire.


Les dents de bébé

Bien avant l'apparition de la dent (de quelques mois à quelques années) commence la formation du bourgeon dentaire à l'intérieur de l'os de la mâchoire. Ce bourgeon va progressivement se minéraliser avant l’éruption de la dent.

Les dents de lait apparaissent en général en bouche dans un ordre précis mais les dates d'apparition sont extrêmement variables d'un enfant à l’autre et n'ont aucun rapport avec le reste de son développement. Ne vous alarmez donc pas si votre enfant n'a pas encore de dents à 1 an : elles vont arriver, et il les aura toutes vers 30 mois.

Les premières à sortir sont les incisives, en général entre 6 mois et 1 an, votre enfant en aura ainsi quatre en bas et quatre en haut. Puis ce sera le tour des premières molaires, entre 12 mois et 18 mois ; les canines viendront s'intercaler entre les incisives et les prémolaires vers deux ans. Enfin, les deuxièmes molaires sortiront entre 24 et 30 mois.

Il est important de donner de bonnes habitudes à votre enfant dès son jeune âge et de faire un brossage régulier des dents. Idéalement, le brossage devrait se faire après chaque repas. Mais si ce n’est pas possible, le matin et le soir impérativement. Habituez-le au brossage dès l'apparition de sa 1ère dent. Dès 2 ans, brossez systématiquement la surface de mastication, les faces extérieures et intérieures des dents. Dès 3 ans, apprenez-lui petit à petit à se laver les dents lui-même et à cracher le dentifrice.

Ne donnez pas à l'enfant de friandise ou de boisson sucrée pour s'endormir et privilégiez l'eau comme boisson.

Pour les collations, préférez les fruits, yaourts et tartines aux sucreries et biscuits salés. Réservez les sucreries au dessert après les repas principaux et assurez-vous que l'enfant se brosse ensuite les dents.

Évitez le biberon de lait au dodo. Les bébés qui s'endorment avec un biberon à la bouche risquent fort de développer ce qu'on appelle les «caries du biberon». Le sucre, le miel et la confiture sur les tétines sont absolument à proscrire.


Les poussées dentaires

Une dent qui sort peut entraîner des troubles divers chez un enfant, mais ils ne sont jamais graves, et ce serait une erreur d'imputer à une éruption dentaire une fièvre de 39°C ou une diarrhée importante.

La poussée dentaire peut tout d'abord se manifester par l'apparition d'une légère rougeur de la gencive, en regard de la dent qui va sortir, chez un bébé qui pleure et qui n'a pas faim. Vous pouvez le calmer en lui frottant légèrement les gencives avec vos doigts.

L'éruption peut aussi s'accompagner de troubles digestifs mineurs (selles molles, manque d'appétit), de fièvre qui ne dépassera pas les 38 °C en l'absence d'autre chose, ou être à l'origine d'une poussée de rhino-pharyngite (qui peut, elle, s'accompagner d'une fièvre plus importante) ; ces troubles diminuent rapidement sans traitement et disparaissent dès l'éruption de la dent.


La prévention

Brossez-vous les dents 3 minutes après chaque repas. Si nécessaire, nettoyez en complément avec du fil dentaire ou un jet. Changez de brosse tous les 3 mois. Préférez les dentifrices au fluor.

N’abusez pas de sucre, boissons et mets sucrés, bonbons, chewing-gums, surtout le soir après le brossage.

Après la consommation de sodas, l'émail est tendre et sensible. Attendez donc au moins 30 minutes avant de brosser les dents.

Consultez votre dentiste une fois par an : il découvrira les caries débutantes et les récidives (les dents dévitalisées peuvent avoir des caries et une carie peut récidiver sous une couronne) et pratiquera des radiographies.

Le scellement des puits et fissures est une mesure préventive de la carie dentaire. Cette technique consiste en l'application d'une fine couche de résine dans les fissures profondes situées sur le dessus de la dent, formant ainsi une barrière protectrice. Dès que les molaires apparaissent, vers l'âge de six ans (les dents postérieures permanentes), il est fortement conseillé d'appliquer un agent de scellement surtout si l'enfant a déjà présenté des caries des dents de lait.

Lorsque votre enfant pratique des activités sportives avec contact ou présentant des risques de chutes, il est conseillé d'utiliser un protecteur buccal afin d'éviter des fractures et blessures à la bouche et aux dents.


J'ai mal aux dents

La carie est une cavité créée dans la dent par les microbes de la plaque dentaire.

La carie de l'émail est peu sensible, car l'émail est une structure inerte. La douleur dure peu de temps.

La carie de la dentine (partie de la dent sous l’émail) donne des douleurs durables au chaud, au froid et au sucre.

La carie profonde atteint la pulpe (nerf et vaisseaux de la dent) et peut être douloureuse par compression et inflammation de celle-ci. C’est la pulpite ou rage de dent.

L'abcès dentaire survient au stade avancé d'une carie : la dent est morte, nécrosée et s'infecte.

Que faire soi-même :

  • Douleur au chaud, au froid, au sucré : évitez-les.

  • Douleur spontanée : ne restez pas allongé, cela augmente la pression sanguine dans la tête et accentue la douleur.

  • Prenez des analgésiques à effet plutôt anti-inflammatoire (aspirine, ibuprofène). Ne pas mettre une aspirine sur la dent douloureuse. Ce n'est pas efficace et cela entraîne une brûlure des muqueuses.

  • Avec un cure-dents ou, mieux, un jet dentaire, décomprimez les aliments coincés par la carie entre deux dents.

  • Les douleurs prolongées à la pression sont soulagées par le froid (poche de glace sur la zone douloureuse).

  • Renforcez toutes vos habitudes d'hygiène dentaire.

La pulpite est rarement calmée par des analgésiques. Dormez la tête surélevée pour ne pas augmenter la pression sanguine au niveau de la tête et, donc, du nerf de la dent. A ce stade, seul le dentiste pourra vous soulager.

En cas d'abcès dentaire, appliquez de la glace pour limiter le gonflement. Ne placez pas de compresse d'eau chaude sur une joue enflée. Elle augmenterait l'inflammation.

Consultez très rapidement votre dentiste.


Pour une bonne santé buccale

Pour avoir de bonnes dents, il suffit de suivre ces quelques conseils :
  • Maintenir une alimentation variée et en quantité modérée

  • Eviter la sédentarité

  • Faire trois repas par jour et ne pas grignoter entre les repas

  • Boire des boissons non sucrées. Limiter la consommation de boissons gazeuses ou acides (jus de fruits, boissons énergisantes)

  • Limiter la consommation d’aliments acides (agrumes, vinaigrette, bonbons)

  • Se brosser consciencieusement les dents 2 fois par jour avec un dentifrice au fluor

Chez les jeunes enfants :
  • Brosser les dents à partir de l’éruption de la premiére dent

  • Eviter les collations sucrées

  • Supprimer les repas nocturnes après l’éruption de la première dent

  • Supprimer l’alimentation au biberon et la tétine le plus rapidement possible en privilégiant le gobelet.

-->